preloader image of the website
Pastille titre

La petite histoire
On rembobine !

Il était une bière…

Michard, depuis 1987…

1987
Les fondations

Tout a commencé place Fontainedes Barres à Limoges…

Jean Michard, déjà propriétaire du bar le Paris, (haut lieu limougeaud dédié aux bières du monde entier) décide de fabriquer sa bière à partir de 1987 dans un petit local. À ce moment là, c’est la troisième micro-brasserie en France (aujourd’hui on en dénombre plus de 2 000).

1989
Une institution

Il transforme le Paris…

Jean Michard décide de conjuguer ses 2 activités, la micro-brasserie déménage alors au Paris. Les clients du bar peuvent voir les cuves de fermentation, la bière se brasse ici sous les yeux des clients. Le Paris et son concept original devient rapidement une institution, la renommée des bières de Jean Michard s’installe.

1996
En traversant la place

Jean fait l’acquisitiond’un immeuble de l’autre côté de la place…

…le réhabilite et y installe la Brasserie Saint-Martial (du nom du saint patron de la ville). Ce site, unique en son genre, est devenu rapidement l’un des lieux de rendez-vous incontournables de la ville. Avec son cadre, ses équipements et son savoir-faire, la brasserie deviendra la référence pour de nombreux hommes de l’art et biérophiles.

2001
Une histoire de famille

De père en fille…

Après un détour par Paris, Julie Michard (la fille de Jean) qui avait choisi une autre voie, décide en 2001 de laisser derrière elle sa vie parisienne. Elle convainc son père de de faire un essai de quelques mois dans l’entreprise familiale…. La passion paternelle, contagieuse, fera qu’elle ne repartira pas à Paris ou en tous cas pas pour des raisons professionnelles.Pour l’ex opticienne branchée de Saint Germain des Prés, fini les verres et les lunettes, c’est sur le nectar qui remplit les verres de la brasserie que désormais elle va se concentrer.
Une certaine idée de la famille, la passion de produire une bière de qualité en affirmant une éthique indéniable, voilà comment Julie accompagne le développement de la Brasserie Michard, et ce n’est pas fini…

2008
La nouvelle brasserie

Michard s’agrandit jusqu’à ESTER Technopole…

Dorénavant les bières Michard sont produites dans une nouvelle salle de brassage moderne et automatisée (chaudière d’ébullition, cuve de filtration Whirlpool et Schoko, sous-tireuse isobarométrique) que sont conçues les bières Michard. Reliée en temps réel au fabricant allemand de chaudronnerie Kaspar Schulz,

Le concept reste le même qu’au centre-ville : la bière est brassée et embouteillée devant les clients qui peuvent consommer et même déjeuner sur place.

2011
L’usine s’agrandit

La capacité de production augmente

Michard investit dans quatre fermenteurs supplémentaires de 40 hectolitres et un autre de bière filtrée. Toujours en quête de perfection, Michard investira au fil des ans dans différents équipements pour améliorer la qualité (et la quantité) de leurs bières.

2013
Le whisky arrive

La bière ne suffit plus à ces passionnés

En 2006, en secret dans le sous-sol de la brasserie du centre-ville, Jean, passionné d’Écosse et d’Irlande, commence à élaborer son premier whisky qu’il distille avec un petit alambic. Rejoint par Julie, le père et la fille investissent en 2013 dans un nouvel équipement et dans des fûts de chêne traditionnels, qui leurs permettent de lancer la production du fameux Whisky J.Michard.

2016
Le lancement du biergarten

Le jardin des bières…

… s’est installé sous les muriers- platanes en terrasse, offrant fraîcheur et détente aux clients de la brasserie.pour déguster les bières, mais aussi les flammekueches, brotmeister et gaufres ! À la belle saison, le biergarten s’anime et résonne de concerts privés tout au long de l’été.

Maison Michard

Brasserie et distillerie artisanale
et familiale depuis 1987

NOS PRODUCTIONS

Brassées et distillées
avec fierté à Limoges

Nos établissements

Pour un verre convivial et gourmand
à  l’usine ou en ville

Où nous trouver ?

Acheter et déguster
les bières et les whiskies MICHARD.